Du 26 au 31 juillet : semaine dédiée au démontage et à la réparation des vélos de la Cyclo

Semaine du cambouis et de l'amour

Afin de lutter contre la destruction massive des vélos et proposer le réemploi de pièces en bon état. Nous récupérons chaque semaine une vingtaine de vélos à la Cyclofficine d’Angoulême. Depuis quelques mois par manque de temps et de bénévoles, le local est envahit !

Nous dédions donc une semaine au démontage, à la réparation et à la vente de vélos de la Cyclofficine. ***les permanences pour l’auto-réparation sont donc annulées***

D’où viennent nos vélos ?

Ces vélos sont issus des zones de réemploi de la déchetereie de la Couronne et de celles de l’Isle d’Espagnac, ainsi que des dons de particuliers.

Dès leur arrivée à la Grande Pompe les vélos sont numérotés et diagnostiqués. On décide alors de les réparer ou de les démonter.

Et qu’est ce qu’on en fait ?

La réparation par des bénévoles/salariées de la Cyclofficine permet la revente de vélo à prix déterminé prêts à rouler pour ceux.celles qui n’ont pas le temps ou l’envie de se pencher sur la mécanique vélo.

La réparation par des adhérents.tes peut être un moyen de se choisir un vélo et de se le façonner et régler sur-mesure. Le vélo alors réparé par vos soins est à prix libre.

Le démontage de vélos par des bénévoles et/ou salariées permet de réemployer un maximum de pièces d’occasion et d’alimenter le stock de pièces pour les réparation. Ces pièces sont alors vendues à prix libre aux adhérents.tes de l’association.

On en a un tas,
Des vélos qui ne roulent pas,
Grâce à la force de tous nos bras,
Ensemble on y arrivera ! 

Viens nous rencontrer, dénicher un vélo d’occasion, démonter un vélo, ou réparer les vélos de la cyclofficine.

Tous les jours à la Grande Pompe de 15H à 21H.

Ambiance conviviale.

Merci à Thoom pour l’affiche pleine de love et de cambouis

Des ateliers entre femmes pour se donner confiance

Le constat est sans appel : à la Cyclofficine, il y a deux fois plus d’hommes que de femmes. La faute à quoi? principalement à notre éducation, qui pousse les garçons à bricoler quand les filles ne doivent pas se salir.

Conséquence : il est moins naturel pour une femme de passer la porte d’un atelier de réparation, qui est alors utilisé majoritairement par des hommes. Cela peut même créer un cercle vicieux, une femme pouvant se sentir mal à l’aise de franchir la porte d’un espace dominé par des hommes. On parle dans ces cas-là d’un espace de « non-mixité subie« , puisque les hommes sont majoritaires de fait, pas d’une façon voulue.

Enfin, comme tous les espaces publics, la Cyclofficine n’est pas à l’abri des comportements sexistes ou paternalistes (qui parfois – hélas – partent d’une bonne intention) : « je vais le faire à ta place, j’ai peur que tu te fasses mal / t’auras pas assez de force / tu vas salir ta robe »…

Pour contrebalancer cette tendance, la Cyclofficine lance des rendez-vous réguliers réservés aux femmes : des espaces de « non-mixité choisie« , afin de se sentir légitime et de prendre confiance avant de rejoindre les ateliers habituels.

=> Un article à ce sujet dans la Charente Libre du 12 juin 2021 <=

Rendez-vous tous les derniers vendredi du mois de 16h à 19h!

Fête de la Pente et de la Côte le 24 mai

Fêtons les côtes d’Angoulême à vélo!

Au programme au Jardin Vert :

11h – 13h : ATELIER RÉPARATION spécial freins et vitesses

14h30 : inscription et échauffement pour se préparer au…

15h : DÉPART DU JEU DE PISTE pour découvrir des lieux insolites d’Angoulême

18h : arrivée devant le musée de la BD

Pas besoin de smartbidule, on vous fournit des plans de la ville. Vélos avec ou sans assistance électrique, mais dans tous les cas, prévoyez une gourde!

Formez des équipes avant 15h (signe de reconnaissance apprécié) et préparez-vous à vous en mettre plein la vue. Ça va chauffer les mollets!

Cet événement est organisé est organisé dans le cadre de la campagne nationale Mai à vélo.

(re)sortez vos vélos !

Dans le cadre des festivités Mai à Vélo nous organisons ce samedi 29 Mai 2021 à Ruelle-sur-Touvre une bourse aux vélos (toute la journée) et un atelier d’autoréparation (l’après-midi) 

DeTaiLS de La BouRSe :

Les vélos à vendre par la Cyclofficine sont issus de dons ou de collectes en déchèterie, et réparés par les bénévoles de l’association. Pour les personnes qui souhaitent vendre leur propre vélo, les vélos doivent être prêts de rouler et déposer le matin. 

10H-12H –> DEPOT : les vélos à vendre sont déposés le matin; le/la propriétaire fixe le prix de vente
14H-17H –> VENTE :  l’association s’occupe de la vente du vélo et prend une commission de 10% du prix de vente 

17H-18H –>REPRISE : le/la propriétaire vient récupérer son chèque ou son vélo s’il n’a pas trouvé preneur 

DeTaiLS de L’aTeLieR MoBiLe :

de 14h à 17h on amène 3-4 pieds de réparation et un petit kit de matos, une boite à outils bien fournie, et c’est parti ! ***

Nous avons besoin de bénévoles pour accueillir, conseiller, encaisser, réparer ranger avant et après… c’est toute une opération 🙂 Alors si tu as un peu de temps, viens nous aider !

Tu veux nous filer un coup de main quelques heures samedi ? inscris-toi en suivant ce lien : https://framadate.org/tYEBpvA6jvsDxaV3

Pour toi c’est quoi et à quoi ça sert la Cyclofficine ?

Samedi 8 Mai on s’est rassemblé autour de souvenirs et de projets, une après-midi d’assemblée générale où tous.toutes était invité.e à définir l’association, en voici quelques extraits qui nous ont bien plu.

Redonner un deuxième vie à nos vieilles « 2 roues ». Valoriser le recyclage. Philippe, Angoulême

Un lieu de ressource en pièces. Un échange de savoirs. Violette, 32 ans, Brie sur Barbezieux

Un lieu de rencontres utiles de jeunes et moins jeunes et de réparations de vélos. Polo, 73 ans, Torsac

Contourner le secteur marchand et se responsabiliser face à son vélo. Et faire poids pour appuyer la place du vélo sur la PLANETE.

Réparer son vélo, Apprendre des trucs avec des gens. Flore, 23 ans, Angoulême

Préparer la vélorution !

APPRENDRE et VIVRE ensemble autour du vélo.

Un chouette atelier de réparation qui permet aussi de rencontrer des gens. Thomas, 35 ans, Angoulême

Une association d’indiviu.es qui sert à réparer son vélo. Javier, 40 ans, Angoulême

Un lieu de rencontre d’échange et de partage. Philippe, 57 ans, Angoulême

Un lieu d’apprentissage de la réparation. Zoé, 33 ans, Luxé

Refaire le monde entre ami.es.

Un lieu pour réfléchir et agir à un futur riche en alternatives. Clémence, 31 ans, Angoulême

Un endroit pour rencontrer des gens chouettes. Pierre, 30 ans, Angoulême

Réparer son vélo. Tristan, 13 ans, St-Yrieix-sur-Charente

Ouverture de l’atelier

A partir du 3 mai, réouverture de l’atelier le mardi après midi pour démontage/bricolage/rangement.

>> tu souhaites t’investir manuellement dans l’asso, démonter des vélos, trier des pièces, décorer, imaginer les espaces, viens donc le mardi aprem !

A partir du 19 mai et le passage du couvre feu à 21h, on va pouvoir reprendre les ouvertures du soir et les ateliers sans réservation.

Il faut toutefois veiller à vérifier qu’il y a assez de bénévoles disponibles à la date/heure souhaitée : https://lite.framacalc.org/9hqh-benevolescycloangouleme <<< à consulter pour savoir si la permanence est maintenue

En résumé à partir du 19 MAI 2021 nous aurons :

  • Mardi après-midi (14h-17h) : SPÉCIAL BRICOLAGE / DÉMONTAGE
  • Mercredi soir (18h-20h) : atelier d’auto-réparation sans réservation
  • Jeudi après-midi (14h-18h) : atelier d’auto-réparation sur résa
  • Samedi
    • (10h-12h) : atelier d’auto-réparation à la Grande pompe
    • (14h-17h) : atelier mobile > rendez-vous dehors !

Convocation AG dès 14H, vote 17H

Cyclofficiens-Cyclofficinniennes,

Le temps s’effrite, se rallonge mais nous fait chaque jour avancer. Que souhaitons-nous? Quelles pistes s’ouvrent à nous ?

Vous êtes adhérent.tes de la Cyclofficine d’Angoulême depuis quelques jours, quelques mois ou quelques années déja.
Nous avons tous.tes le même droit de vote /!\ 1 adhérent.te = 1 voix /!\

Parce que l’atelier s’est construit grâce à vos retours, vos envies et vos réparations quotidiennes, il nous parait important de vous inviter à partager

  • un moment de retour vers le passé : l’année 2020 et,
  • un moment de projection vers le futur : quels projets pour 2021?

A 17H Nous voterons ensemble le rapport d’activités, le rapport financier ainsi que le budget 2021.

Nous projeterons ensemble les idées, les outils et les moyens pour la Cyclofficine,

Dès 14H Nous profiterons ensemble d’un moment de retrouvailles à ciel ouvert (notre hangar est bien haut) pour faire un tournoi de ping-pong, partager une boisson, et même se faire un times’up géant.
Oui, oui, oui, nous espérons organiser cette AG en présentiel à l’atelier mais si les restrictions sanitaires devaient perduraient en Mai alors nous aviserons une AG en distanciel.

D’ici là, réservez-votre après-midi du 8 MAI, nous vous attendons à l’atelier de la Grande Pompe – en extérieur !

Ouverture de l’atelier pendant le confinement

S’il est déconseillé de se rassembler, il est conseillé de rouler, s’aérer et bricoler de ses mains. Ces nouvelles mesures gouvernementales nous imposent de repenser nos horaires.

Tu es bénévole et souhaites venir aider à la réparation ? Alors inscrits-toi comme réserviste sur le site jeveuxaider.gouv, ensuite comme d’habitude tu peux indiquer ta présence sur le framacalc participatif

Tu es adhérent.te et souhaites venir réparer ton vélo pour un usage immédiat, alors prends RDV par mail à cyclofficinedangouleme@gmail.com ou par téléphone au 07 67 55 68 40

Les permanences sont donc maintenues s’il y a des RDVs pris les jeudis de 14h à 17h30 et les samedis de 10h à 12h30 et de 14h à 17h.

Dimanche 28 mars : atelier mobile à Fléac + manif pour une vraie loi climat

Pour bien commencer la journée, un atelier réparation sur le marché de Fléac :

Puis l’après-midi, c’est la manif pour une vraie loi climat :

La Cyclofficine d’Angoulême a signé l’appel national dont voici le texte :

Appel 28 mars

Le projet de loi « Climat et résilience », discuté à l’Assemblée nationale, est le dernier texte du quinquennat consacré à l’environnement. En l’état, il est très loin de l’ambition requise pour répondre à l’urgence écologique et atteindre les objectifs que la France s’est fixée. De nombreuses organisations, mais aussi le Haut Conseil pour le Climat, le Conseil national de la transition écologique et le Conseil économique, social et environnemental l’ont affirmé à de nombreuses reprises.

Le gouvernement, après s’être renié sur de nombreux sujets et avoir été reconnu coupable d’inaction climatique, a mis de côté ou considérablement amoindri les propositions de la Convention citoyenne pour le climat que cette loi était censée reprendre.

Les député·es, qui débattront du projet de loi en séance plénière à partir du 29 mars, doivent à présent prendre leurs responsabilités, notamment :

  • en renforçant les articles du projet de loi dans le sens d’une plus grande ambition écologique, notamment s’agissant de la rénovation thermique des bâtiments, de la réglementation de la publicité et de l’utilisation des engrais azotés, du recours aux menus végétariens dans la restauration collective, de la lutte contre l’artificialisation des sols, de la limitation des vols intérieurs en avion ou la responsabilité climat des grandes entreprises.
  • en renforçant les articles du projet de loi dans le sens d’une meilleure prise en compte des aspects de justice sociale afin de rendre la transition écologique accessible à toutes et tous

Le 19 mars, dernier jour de l’examen du texte en commission, les jeunes pour le climat se mobiliseront. Le 28 mars, veille de l’examen du projet de loi, nous nous mobiliserons ensemble pour dénoncer son manque d’ambition et les manœuvres qui tentent de l’affaiblir, exiger une vraie Loi Climat à la hauteur de l’urgence écologique et défendre les mesures des 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat. 

Pour signer l’appel : https://rebrand.ly/signezlappel_28mars